samedi 24 avril 2010

La pêche à la mouche...sur pelouse

Qui a rigolé? Jean-mi!! y'en a qui s'marre!! Une mouche là où je pense et sa rigolera moins!!  

Connaissez-vous la pêche à la mouche? 


La pêche à la mouche est un sport viril avec lequel on ne rigole pas!! Précision, calme et maîtrise de soi avant tout. 

Petite définition par Wikipédia afin de vous permettre de découvrir cette activité et d'affiner votre culture générale. En effet, il est bon d'avoir quelques base sur ce sujet récurent dans les cocktails mondains ou au country club. 

  • La pêche à la mouche est à la fois une activité de pleine nature, un loisir et un sport.

La pêche à la mouche permet de prendre tous types de poisson dans des milieux variés, par exemple la truite, l'ombre etc. (eau douce ou eau salée, rivières ou lacs et étangs).
Malgré l'essor et la popularisation au cours des années 90 de techniques innovantes permettant de pratiquer avec succès en mer ou sur les poissons carnassiers d'eau douce, elle reste encore traditionnellement associée à la pêche de la truite, de l'ombre ou du saumon atlantique en rivière.
Cette technique de pêche de loisir est caractérisée par:
  • L'utilisation de mouches artificielles
  • L'utilisation d'une ligne, appelée soie, dont le poids et l'épaisseur sert à propulser la mouche au moyen du lancer dit "fouetté"
C'est ce mode de lancer qui distingue le plus cette technique de tous les autres modes de pêche et qui constitue sa spécificité.

On me remercie, et Jean-Mi aussi car grâce à nous vous êtes incollable sur le sujet. Pour ceux qui vienne de se découvrir une nouvelle passion pour ce sport, vous trouverais plus d'information sur cette activité de plein air provenant de  macédonie sur http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%AAche_%C3%A0_la_mouche. Des informations très intéressantes sur l'histoire, les techniques, l'éthique de ce loisir ainsi que quelques lignes sur la pêche à la mouche dans le cinéma qui ne vous laisserons pas indifférents!!

Mais retournons à nos poisons (facile mais je m'en fout!! C'est mon blog je fait que ce que je veux!! Et surtout des blagues nulles!!)

Vous avez lu consciencieusement l'article sur la pêche à la mouche, et là, vous vous dîtes que JAMAIS dans cet article il n'a était question de "Pelouse". Et bien vous avez raison!! je comprend donc votre scepticisme.

Voici néanmoins le preuve en image que la variante pelouse existe:





Je sais, on ne voit pas grand chose, vous vous dites qu'il s'agit de photos truquées, mais pas du tout, j'ai même plusieurs témoins oculaire. 

Vous avez ici, en photo, Jean-Mi, le précurseur de la pêche à la mouche sur gazon, qui pendant plus de 3 heures nous a ravie de prouesses techniques. En plein coeur du Parc Borely à Marseille, Jean-Mi, retraité, vient chaque jours s'entraîner et perfectionner ses techniques de lancé, d'élagage de peupliers centenaires, et de pêche de moucherons et mouches en plein vol. 

Jean-Mi est un des rares à pratiquer cette approche de ce sport des grands espaces. C'est un révolutionnaire qui a su amener ce merveilleux sport de plein air aux citadins qui en étaient privés. 


Alors non, NON, il ne s'agit pas d'une pensée bête de de MillyMounette, mais bien d'une "spécial dédicace" à Jean-Mi, un artiste au grand coeur qui pendant trois heures a fait voler sa mouche au dessus de nos tête (et par la même occasion tenu éloigné par un geste franc de la main tout mioche entrant dans mon espace vital). 

Jean-Mi, tu restera à jamais encré dans nos âmes et nous te remercions!!!


Si vous aussi vous souhaitez rencontrer Jean-mi à qui la médaille du mérite sera bientôt décernée pour ses exploits sportifs et pour son don de soi, vous pourait le retrouver sur les pelouses* du Parc Borely à Marseille tout les jeudis et dimanches dès 13h30.


*Jean-Mi a était vu pour la dernière fois sur le spot de pêche à la mouche sur pelouse situé près du petit étang (l'homme garde un amour profond pour les poissons). 





Remarque : 
Voici les points essentiels pour mieux lancer : Il est souvent préférable de développer un bon geste sur la pelouse en faisant abstraction du poisson, car celui-ci monopolise l'attention du pêcheur au détriment de la technique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire